Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 20:53

Les anciens nous le racontent il y avait deux sources sur la place de Saillancourt, l’une  alimentait le lavoir et l’autre l’abreuvoir.

Saillancourt - 12 - 1

(cf. article : Les sources de Saillancourt à l’adresse  http://www.oasisdepaix.fr/?p=922).

Selon leurs témoignages, celle qui apportait l’eau dans l’abreuvoir venait de la ferme se trouvant à l’angle de la rue du Charné. « En hiver elle débordait toujours et l’eau affleurait sous le porche ».

Cette semaine (10-13 juin 2014), lors des travaux, l’entreprise SADE, spécialiste en génie civil et voirie, chargée de remplacer les conduites d’eaux usées amiantées, a creusé sur la place et mis à jour l’une des canalisations  d’eau de source.

L’eau est parfaitement claire, s’écoulant dans une conduite en fibro-ciment avec un débit estimé à 3 litres par minute.

 

Saillancourt - 12 - 2

Cette conduite atteint un regard situé de l’autre côté de la rue du Charné, en bordure de l’ancien abreuvoir. Actuellement obstrué, l’eau s’y accumule, déborde et … se perd. A noter que la canalisation bouchée, visible après pompage par les employés de SADE, se dirige vers le  lavoir.

 

Saillancourt - 12 - 3

 

Saillancourt - 12 - 4

La conduite cassée a été manchonnée et le tout refermé.

 

Saillancourt - 12 - 5

 

Saillancourt - 12 - 6

 

L’alimentation du lavoir par des eaux pluviales entraîne le croupissement pendant les périodes sèches alors qu’il pourrait bénéficier d’un apport journalier de 4,3 m3  d’eau claire (sur la base d’un débit de 3 litres/minute).

D’ailleurs, un autre écoulement existe. On entend en effet, de l’eau s’écouler en permanence et de façon régulière, au fond du regard, rue de la Vallée, devant l’arrêt de bus, y compris pendant les épisodes les plus secs.

Le raccordement du  lavoir à ces sources connues devrait donc être réalisable.

Le mercredi 11 juin, une équipe de géophysiciens est également intervenu sur la place de Saillancourt pour cartographier la nappe phréatique. Les mesures  réalisées par l’entreprise IMG (Ingénierie et Mesures Géophysiques) permettent d'avoir une vision précise du sous-sol et de sa structure. A la manière d'une « échographie », des capteurs sont placés à la surface de la zone d'étude et l'enregistrement de paramètres physiques permet d'obtenir une image haute résolution des terrains sous-jacents.

 

Saillancourt - 12 - 7

 

Nous devrions mieux localiser la présence de la nappe phréatique,  connaître sa profondeur et l’épaisseur de la couche d’argiles plastiques sur laquelle se situent le bâti Saillancourtois et les voies de circulation.

Les routes ont été réalisées à l’époque de la traction animale, aujourd’hui les vibrations induites par les charges et la fréquence du trafic routier, provoquent un phénomène de déstabilisation des argiles plastiques lié à leur propriété rhéologique (déformation des matériaux sous l'effet des forces appliquées).

 

« Où se cache mon onde ?
Nul ne sait d'où je viens,
Ma retraite est profonde,
Je coulerai longtemps,
C'est Dieu qui me féconde
Peut-être pour l'éternité... »

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires